Guilde Swtor Faction: République - Serveur: Battle Meditation
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum des Nexus intrépides, guilde Swtor !
Le forum de notre guilde WoW est ici
Le forum officiel de Swtor est ici !

Partagez | 
 

 Master of Puppets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darkalec
Souvenir oublié de Revan
Souvenir oublié de Revan


Messages : 1243
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Master of Puppets   Mer 27 Aoû - 17:11

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine …


Chapitre 1: Avant goût du pouvoir.
"End of passion play, crumbling away
I'm your source of self-destruction
Veins that pump with fear, sucking darkest clear
Leading on your deaths construction
Taste me you will see
more is all you need
you're dedicated to how I'm killing you"

"Fin du mystère, de la passion qui s'effrite
Je suis source d'autodestruction
Veines qui pompent la peur, aspirant l'esprit sombre
Dirigeant la construction de ta mort
Goûte moi tu verras
Tu as besoin de plus
Tu es dévoué à la façon dont je te tue"


Metallica- Master Of Puppets




Ses pieds mécaniques claquaient sur le sol de la Jungle de Yavin, la discrétion n'était pas son fort depuis la pose de ces implants, sa renaissance en Cyborg. Mais il y avait pire : le bruit que faisait son respirateur dans ce climat tropical... Depuis qu'il avait quitté son vaisseau, une vingtaine de minutes plus tôt, il avait déjà massacré une dizaine de créatures, sans compter les deux essaims de scarabées-piranhas qu'il venait de réduire en miette.

Les coordonnées obtenues dans le message codé l'avaient conduites à l’intérieur d'un vieux ziggourat Massassi.
La pyramide était assez petite à coté de celle prés de laquelle il avait posé son vaisseau, mais elle rayonnait dans la Force.
Au cœur du temple Epitaph découvrit un étrange cristal bleu taillé d'un bloc, le cristal semblait résonner au sein de la Force.
Le message d'Hanat ne comportait que trois choses: des coordonnées spatiales, des coordonnées terrestres et une simple phrase.

- "Au pied de la feuille bleue." récita de mémoire Epitaph.

Il s'approcha du cristal, la puissance qui s'en échappait était impressionnante, on aurait cru un catalyseur du coté obscur, Ses nouveaux yeux mécaniques scannèrent le socle du cristal est y trouvèrent une petite trappe.
Epitaph l'actionna et y découvrit une petit datacarte, portant la marque de la famille Sadow. Il l'inséra dans le lecteur intégré dans son bras robotique.
De nouvelles coordonnées, lui apparurent a travers ses « yeux » avec un petit message: "Gare aux Valseurs, unis ils vont toujours!"

Dark Epitaph quitta le "Temple de la feuille bleue", les nouvelles coordonnées lui indiquaient un point plus à l'Est.


Il lui fallu plus d'une heure pour se frayer un chemin à travers la jungle et ses créatures, mais il arriva enfin devant un étrange édifice.
C'était une sorte de bouche d’accès qui s’enfonçait dans le sol, mais les portes étaient closes.

Epitaph activa l'un de ses sabres et tenta de s'ouvrir un passage, mais à peine sa lame toucha la porte, que le sabre se désactiva.
L'entrée devait être protégée par un champ magnétique comparable aux brideurs d'armes dans les arènes.
Il pesta au fond de lui et se mit en quête d'une solution en examinant les portes.
Sur la gauche un étrange symbole attira son attention.
C'était un creux ayant la forme de la marque de Sadow, le même symbole qu'Hanat avait fait poser en relief sur le poing mécanique d'Epitaph.

-"Tu avait tout prévu beauté!" chuchota Epitaph pour lui-même.

Il déganta sa main de métal et fit correspondre la clef à la serrure.
Les portes s'ouvrirent et Epitaph entra.

Il descendit un grand escalier qui lui paru interminable.
Epitaph déboucha enfin sur une grande pièce ronde éclairée jonchée de vieilles consoles et autres appareils, en face de lui il y avait trois portes massives, celle du centre s'ouvrit et un Droïde antique de défense entra en ouvrant le feu.

Malgré son age, le Droïde était d'une puissance extraordinaire, il était massif, avait une grande puissance de feu et était équipé d'un puissant bouclier énergétique. Epitaph eut besoin de toute sa concentration pour renvoyer les tirs dévastateur de la machine.
Il bondit à temps pour éviter les tirs d'un second droïde sorti de la porte de droite... deux ça faisait beaucoup...
Soudain une idée sauta à l'esprit d'Epitaph: « Valseurs! Ils sont donc 3! »
la dernière porte, celle de gauche, s'ouvrit, Epitaph savait qu'il n’avait que peu de temps pour agir.
Il roula derrière une sorte de gros ordinateur pour se protéger des tirs des deux Droïdes qui étaient maintenant côte-à-côte puis il usa de la Force pour faire léviter le troisième, qui entrait dans la pièce, et le projeter devant ses camarades.
Le troisième droïde se retrouva sous le feu des deux autres, Epitaph profita de se bouclier éphémère pour bondir par dessus et se retrouver derrière les deux premiers.
Le Droïde explosa sous les assauts de ses "amis", Epitaph fit jaillir ses deux lames et perfora, en un magnifique double mouvement symétrique, les cerveaux droïdes des deux puissantes machines de guerres.

Il entra par la porte centrale et n'en crut pas ses yeux...

Un hangar gigantesque s'étendait devant lui, un hangar si grand qu'il contenait une flotte entière.
De l'endroit où il se trouvait Epitaph distinguait quatre cuirassés de classe Derriphan, (des vaisseaux Sith de plus de 200m!), peut être dix canonnières d'escorte Sith, une bonne trentaine de Transports de troupes Sith et plusieurs centaines de Chasseurs Sith.
Certes c'était des vaisseaux archaïques, mais des vaisseaux puissant. Certains avait l'air modifiés, sans doute des prototypes.

Epitaph goûtait enfin à ce qu'était le vrai pouvoir, il avait maintenant une puissance plus grande qu'il n'en avait rêvé... de plus que cachaient les multiple salles reliées à ce hangar? Allait-il mettre la main sur des Warbots d'élite? Une légion de Droïdes Tueurs Sith? Ou peut mieux encore? ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkalec
Souvenir oublié de Revan
Souvenir oublié de Revan


Messages : 1243
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: Master of Puppets   Mar 9 Sep - 14:55

Chapitre 2 : Un allié inattendu.
« Come crawling faster
Obey your master
Your life burns faster
Obey your master
Master»

« Viens en rampant plus vite
Obéis à ton maître
Ta vie se consumera plus vite
Obéis à ton maître
Maître »


Metallica- Master Of Puppets




Après l'euphorie de sa découverte, Epitaph revint vite à la réalité.
Une tel flotte allait demander des équipages, un Derriphan n'embarquait certes que 25 membres d'équipages, mais il avait devant lui quatre. Il y avait aussi les canonnière qui demandaient 18 membres d'équipages, mais n'étaient utiles que si elles avaient leur 30 soldats de chocs, et aussi les transporteurs qui prenaient 12 hommes... Si on ne prenait pas en compte les chasseurs, Epitaph avait besoin de trouver 970 Hommes d'équipages et ça ne suffirait pas car il lui faudrait armer les chasseurs embarqués et ceux posés au sol... jamais il ne pourrait recruter et cacher un millier d'hommes pour se constituer une flotte privée.

Epitaph pesta et, dans un accès de rage, arracha la barrière de sécurité en face de lui.
Il décida alors d’explorer le reste du complexe. Epitaph découvrit de nombreuses réserves énergétiques, quelques stocks d'armes et d'équipement et deux infirmeries.
A son grand plaisir il tomba sur une centaine de Warbots en parfait états et deux Droïdes Tueurs... . Il se retrouvait donc à la tête d'une petite troupe au sol, c'était déjà ça.
Les Salles les plus éloignées des vaisseaux offrirent elles aussi de belle découvertes, il trouva deux grandes bibliothèques avec de nombreux documents et une bonne trentaine d'holocrons Sith.
Mais c'est une pièce cachée, qu'il découvrit par hasard, qui lui offrit la plus stupéfiante des découvertes.
Il déplaça une grande étagère sculptée pour mettre à jour une étrange porte gravée de nombreuses inscriptions Sith.
Epitaph enfonça la commande d'ouverture au centre de la porte et celle-ci s'ouvrit, la pièce s'éclaira et il entra.
C'était une pièce octogonale, en son centre il y avait un bureau recouvert de nombreux parchemins, d'un holocron et de quelques objets alchimiques. Les murs, eux, étaient décorés d'armes : des épées, des dagues, des armes d'hast … mais le point le plus intéressant était au fond de la pièce.
Epitaph observa l'objet un instant, c'était une sorte de grand tube métallique équipé d'une console et de nombreux câbles et tuyaux.
Ses implants firent une recherche rapide et la réponse apparu devant ses « yeux » : Sarcophage de stase Sith.
Epitaph s'approcha de la console et appuya sur la touche « Anga » (« ouvrir » en langue Sith).
L'appareil se mit à vibrer, certains tuyaux se décrochèrent en lâchant de la fumée, les voyants de la console passèrent du vert au rouge et le sarcophage s'ouvrit.
De la fumée s'échappa de l'appareil antique et un humanoïde s’effondra au sol.
Sa peau était épaisse et rouge, à certains endroits de petits pics saillaient dans son dos, c'était donc un Sith, un Sith au sang Massassi.

La créature rouge releva la tête, c'était bien un Sith de lignée pure, son visage simiesque, ses appendices faciaux et les pics sur son corps en étaient les preuves.
Il fixa de ses yeux flamboyant celui qui l'avait « réveillé ».

- "Kam … ?"

Bien évidement il parlait en langue Sith, Epitaph n'avait aucun soucis avec la langue naturelle de l'Empire. Hanat parlait souvent en Sith, « Kam ? » était l'équivalent de « Que ? ».
Les yeux du Sith de sang se posèrent alors sur l'un des sabres laser d'Epitaph, son visage passa de la surprise à la haine il feula avant de lâcher un « Jidai ! ».
Il bouscula Epitaph et se précipita vers une épée Sith accrochée au mur.

Epitaph activa ses sabres.

- "Je suis le seigneur Sith Dark Epitaph, élève d'Hanat Sadow !

Le Sith de sang arrêta son geste en entendant le nom de Sadow, et se retourna pour faire face au cyborg.

- Deretija tave Resucejisderetis Tu!
{Tu parles le langage de la République!}

- Je suis un Sith ! Un Sith de l'Empire né de la destruction du tiens !

Le Sith à la peau rouge hésita, sa main se tendit vers l'épée puis il se ravisa :

- zinot ardu'kardasth' Tu ! Ardu'kardasth' ! Jidaith' Spaga !
{Tu portes des sabres laser !  Des sabres laser ! L'épée des Jedi!}

Epitaph ne voulait pas se battre contre lui, il devait connaître des choses et pouvait être utile !

- Les nouveaux Sith utilisent l'arme des Jedi pour mieux les humilier ! Tenta-t-il.

Cette réplique paru le convaincre, son visage se détendit et il paru plus intrigué qu'agressif.

- Midwanuo..."
{Pour le pouvoir... }

Après quelques minutes Epitaph parvint à convaincre le Sith et celui-ci se détendit.
Il se nommait Kronaag fils de Galiamus, il fut jadis un Sadow'een, un des assassins d'élite de Naga Sadow.
Quand l'Empire fut vaincu par la République, Kronaag suivit Naga Sadow sur Yavin IV, ils n'étaient alors plus que 8 Sadow'een.
Naga Sadow se plaça en stase dans l'attente d'un retour des Sith et les Sadow'een décidèrent de placer le plus jeune d'entre eux en stase pour que leur héritage perdure.
Kronaag était le plus jeune des Sadow'een...

Epitaph était content de sa découverte, certes ça ne réglait pas le problème des équipages, mais il avait trouvé un nouvel atout dans son jeu.
Kronaag avait été facile à convaincre, Epitaph lui avait montré la marque qu'Hanat avait fait poser sur son poing mécanique pour s'assurer sa fidélité... pour le moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkalec
Souvenir oublié de Revan
Souvenir oublié de Revan


Messages : 1243
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: Master of Puppets   Mar 7 Oct - 13:59

Chapitre 3 : Le marionnettiste.


"Master of puppets I'm pulling your strings
Twisting your mind and smashing your dreams
Blinded by me, you can't see a thing
Just call my name, 'cause I'll hear you scream
Master, Master
Just call my name, 'cause I'll hear you scream
Master, Master"

"Maître des marionnettes, je tire tes ficelles
Torturant ton esprit et anéantissant tes rêves
Aveuglé par moi, tu ne peux rien voir
Prononce simplement mon nom car j'entendrai tes hurlements
Maître, Maître
Prononce simplement mon nom car j'entendrai tes hurlements
Maître, Maître "


Metallica- Master Of Puppets


Kronaag semblait ravi d'avoir un compagnon à qui parler et il écouta attentivement l'histoire d'Hanat Sadow que lui conta Epitaph. Le Sith de sang entra dans une grande reflexion silencieuse juste après.
Epitaph eut le temps de lire quelques parchemins avant que Kronaag ne revint à la réalité, il fit alors face au Cyborg et lui demanda de le suivre.
Ensemble ils quittèrent la base secrète des Sadow'een pour se diriger vers l'Est et faire halte au bout de quelques minutes devant une grottes sombre.


- "Aukoti Natura Kia Naga Sadow Nu, Hanat Sadow Koja Naga Sadow, Koja Hanat tu, Nu Natura Kia Tu!
{J'ai juré ma vie à Naga Sadow. Hanat Sadow est l'héritière de Naga Sadow. Tu es l'héritier d'Hanat, ma vie est à toi!}

Il montra la grotte

- Stai aikste mastyti Sadow, Jen'midwannexus!
{Ici le lieu de méditation de Sadow, un nexus du pouvoir obscur!}

D'un hochement de tête Epitaph montra qu'il avait comprit

- Attends moi, je dois voir ce qu'il en est!"

Dark Epitaph entra dans la grotte.

La Force obscure était puissante dans cette grotte, Epitaph sentait l'énergie se déverser autour de lui, il avança sur plusieurs centaines de mètres avant d'arriver dans un cul de sac, la roche avait été sculptée pour former une sorte de pièce arrondie et les mur était recouvert de formules Sith.
Le seigneur Sith s'attarda sur une inscription portant la marque d'Hanat Sadow mais un rire étrangement familier le força à se retourner.
Un humain au visage séduisant encadré par de long cheveux noirs, portant une armure noire et grise et deux sabres laser à la ceinture.
Epitaph le reconnu immédiatement, c'était lui-même... enfin lui avant, il faisait face à Dark Ekarizor.
Avant même que l'apparition ne se saisisse de ses sabres, Epitaph frappa. D'un magnifique "Sai Tok" il trancha l’intrus en deux de l'épaule gauche à la hanche droite.
Le cyborg se mit alors à rire, un rire qui se transforma en toux à cause de ses poumons brûlés à l'acide et de son respirateur.
De sa botte il écrasa violemment le visage qui avait été jadis le sien.

- "Pitoyable, je n'ai aucun regret de ce que j’étais... je suis bien plus fort maintenant!

- Je suis fier de toi mon élève!

Epitaph sursauta et pivota... l'apparition qu'il avait en face de lui était différente, alors que ses implants optiques avaient été trompé par la précédente apparition et la percevaient comme une véritable entité, là il voyait un spectre bleuté.

- Même en fantôme tu es toujours aussi belle Hanat!"

Elle rit à la remarque et, aguicheuse, elle passa sa langue sur ses lèvres pulpeuses
Contrairement à son ancien lui, Hanat était réelle, sa perception de la Force le lui confirmait.
Avec son sabre il désigna le cadavre de son lui d'avant:

- "L’imitation est belle, mais ce moi de Jadis n'a aucun intérêt il a perdu face à un gamin Jedi et...

D'un geste Hanat intima le silence à son élève.

- Tu as réussi ton épreuve, je suis fier de toi Epitaph!

Hanat flotta jusqu'à son élève

- Nous devons parler, j'ai de grands projets pour toi!"

Dark Epitaph écouta avec attention son Maître, son plan était simple et il n'aurait aucun mal à le mettre en oeuvre:
Il devait devenir un marionnettiste, Hanat Sadow lui demandait d'offrir des cadeaux à de nombreux seigneurs Sith, des cadeaux qui agiraient sur eux comme une drogue.
En offrant un vaisseau par ci, un holocron par là, un parchemin antique ici, Epitaph offrirait une parcelle de pouvoir, et les Sith ont soif de pouvoir, il deviendrait donc indispensable comme un dealer vis-a-vis de ses Junkies.
Ils deviendraient alors des marionnettes entre ses mains et c'est Epitaph qui aurait le pouvoir.
L'antre des Sadow'een lui offrait énormément de ressources, il devait seulement faire attention à bien distiller son pouvoir au compte goûte, tout en gardant les artefacts les plus importants pour de grandes occasions.

- "Et quand tous seront à mes pieds? Demanda Epitaph.

- Tu frapperas, tu tueras le commanditaire de mon meurtre et tu prendras sa place au conseil noir!

- Qui?

- En appliquant notre plan nous le découvrirons. Baras était la main, trouve qui était le cerveau!

- Je vais m'occuper de Baras, cette grosse larve me dégoûte! Je...

Hanat leva sa main spectrale pour interrompre son apprenti.

- Laisse le vivre pour l'instant, il pourrai nous être utile."

Epitaph n'avait jamais aimé Baras, apprendre qu'il était mêlé à la mort de son Maître accentuait sa haine vis-à-vis de lui, la haine était une bonne source de Force obscure, garder Baras en vie ne ferait qu'accentuer cette haine, il accepta donc la consigne d'Hanat.

- "Une dernière chose mon petit équarrisseur: Trouves le parchemin de lien de l'âme, il doit être dans les archives des Sadow'een. Il a été rédigé par Remulus Dreypa, étudie le et revient ici, alors tu me liera à un objet et je pourrai rester prés de toi car je n'ai pas le pouvoir d'intervenir en dehors des Nexus Obscurs comme le faisait Ragnos, mais cela devrait me permettre de le faire. Vas mon apprentie, mon héritier, mon amant! Vas! Offre moi une nouvelle attache à ce monde!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkalec
Souvenir oublié de Revan
Souvenir oublié de Revan


Messages : 1243
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: Master of Puppets   Mer 22 Oct - 12:52

Chapitre 4 : Premiers shoots.

« Needlework the way, never you betray
Life of death becoming clearer
Pain monopoly, ritual misery
Down your breakfast on a mirror
Taste me you will see
More is all you need
Dedicated to
How I'm killing you »

« Travail d'aiguille, jamais tu ne trahis
La vie de la mort devient claire
Monopole de la douleur, supplice rituel
Hache ton déjeuné sur un miroir
Goûte moi tu verras
Tu as besoin de plus
Tu es dévoué à la façon dont je te tue "


Metallica- Master Of Puppets



Epitaph se tenait debout, nu, devant la baie en transpacier de son appartement dans Kaas City.
Malgré la "vitre" ses implants optiques étaient capables d'analyser l'acidité de la pluie qui s'abattait sur la capitale impériale mais il n'y apporta pas une seconde d'attention, ses pensées étaient tournées vers sa mission.
Un léger bruit de tissu froissé le ramena à la réalité, la jeune femme qu'il avait ramené chez lui s'agitait un peu.

Epitaph s'installa à son bureau et se mit à démonter un sabre-laser pour effectuer quelques réglages.
Il était impatient d’enfin mettre le plan à exécution.
Il y avait presque un an il avait découvert un magnifique trésor composé d'armes, de Droïdes, mais surtout d'une flotte au grand complet. Il s'était aussi attaché les services d'un puissant Sadow'een et avait retrouvé son maître.
Maintenant Hanat Sadow "dormait" dans son "medium", l'un des sabres d'Epitaph. Le cyborg avait lié l'âme de son maître au sabre et maintenant elle était là pour l'aider et le rendre plus fort.

Cette nuit Hanat avait tenté pour la première fois de s'incarner, elle avait prit un instant possession de la jeune femme, en pleine performance sexuelle.
Epitaph avait alors retrouvé, durant un instant, son Maître, ce qui avait intensifié son excitation.

Il remonta le sabre et activa la lame et il entendit la jeune femme glousser derrière lui.
Elle se leva, toujours nue, et fouilla dans ses affaires en jacassant:

- "Papa sera super content d'apprendre que je sort avec un puissant seigneur Sith! Ohla... Je t'ai pas dit!? Mon père est responsable communication au sein de l'armée, c'est quelqu'un d'important! Mais... où je l'ai mit?... Les copines vont trop kiffer quand elles vont savoir que je couche avec toi! Je vais devenir une célébrité! Ah! Ben le voilà!...

La jeune femme au corps parfait, exhibait fièrement un petit NetCom. Epitaph était un peu assommé par le débit de mots de la demoiselle

- ... J'vais pouvoir envoyé sur les réseaux que nous somme en couple, Shalara va Urrrrghhhh..."

Epitaph avait levé le bras et serré le poing, la jeune femme se retrouva immédiatement prise dans un étaux invisible qui se resserrait autour d'elle. Ses os craquèrent et Epitaph relâcha son emprise. Le cadavre de la jeune fille tomba au sol dans un bruit mou.

- "C'est dommage, elle avait un si joli corps, je l'aurai bien encore utilisé!

Epitaph se tourna vers son maître, elle venait d’apparaître assise sur le bord du lit.

- J'ai toujours eut un goût certain, je t'en trouverai une autre!La rassura-t-il.

Hanat Sadow ricana.

Dark Epitaph s'habilla pour sa mission: une simple chemise, un pantalon léger et une cape avec capuchon. Puis il dissimula ses sabres dans son dos et Hanat disparu réintégrant l'un d'eux.



A peine Epitaph eut prit place dans la cantina miteuse, qu'une autre silhouette encapuchonnée vint s'asseoir à sa table.

- "Vous... avez... l'objet? La voix du nouveau venu était hésitante.

Sans prendre la peine de répondre Epitaph plongea sa main dans un sac, en sorti une dague étincelante couverte de hiéroglyphes Sith et la posa sur la table.
L’inconnu sursauta, regarda autour de lui paniqué et se saisit de la dague pour la faire disparaître sous sa cape où il l'observa un instant.

- Par le sang de l'Empereur elle est vrai! S'exclama-t-il.

- Évidement qu'elle est vrai! Lâcha Epitaph. Dark Aruk devrait être satisfait d'une telle relique.

L'homme sursauta en entendant le nom de son maître, il devint bafouillant:

- M...ma..mais Co...co... comment...

- Je le sais c'est tout!

L'inconnu dégluti, puis il sembla se ressaisir un peu et retira sa capuche dévoilant le visage d'un très jeune homme.

- Quel est votre prix mon seigneur? Mon maître est prêt à payer...

Epitaph lui intima le silence d'un mouvement de main.

- Je ne veux rien pour le moment, mais je vais avoir besoin de personnels d'ici peu de temps.

- Du per... du personnel?

- Des soldats et des pilotes.

- C'est tout?

- Je veux pouvoir les choisir moi-même.

L'homme garda le silence un instant, puis un sourire s'afficha sur son jeune visage et Epitaph vit apparaître le visage d'Aruk lui-même:

- Accordé!

Aruk disparu et le serviteur reprit ses traits enfantin, il se leva et quitta la cantina avec la Dague, une dague qui jadis avait appartenu à Ragnos lui-même.



Epitaph attendait, depuis quelques minutes, son second contact dans une ruelle sombre, quand trois homme encapuchonnés s'y engagèrent.
Le plus grand des trois activa un sabre laser rouge et le pointa vers Epitaph:

- "Donnes nous l'artefact et peut être que nous te laisserons la vie sauve!

Calmement Epitaph sorti de son sac un petit holocron, le posa au sol et jeta sa cape au sol.

- Venez le chercher et il est à vous!"

L'homme sur la droite chargea et Epitaph réagit immédiatement.
Le Cyborg se saisit de ses sabres et les activa, juste à temps pour parer l'attaque de son ennemi avec l'un et, le décapiter avec le second l'instant d’après.

- "Au suivant! Commenta Epitaph".

Le fait de ne porter aucune armure, accentuait en lui l’excitation du combat. Les deux individus passèrent à l'action ensemble, ce qui ravit le cœur guerrier d'Epitaph.
Il para de nombreuses attaques puis décida de passer à l'action : Alors qu'il bloquait l'attaque du plus grand, les griffes de son pied mécanique gauches s’encrèrent dans le sol alors celles de son droit se saisirent de la cheville du plus petit, le faisant chuter au sol.
Epitaph repoussa le plus grand avec une poussée de Force, il alla se fracasser le crâne contre un mur en permabéton.
Le seigneur Sith se tourna vers le « petit » au sol et lui trancha son bras armé. Son pied mécanique serra si fort que la cheville de l'homme explosa.
Epitaph attrapa alors le survivant par le col et lui colla presque son respirateur contre son visage.

- Je te laisse vivre, pour que ton maître sache qu'on ne me double pas !"

Il lâcha l'homme qui se mit à ramper au sol pour fuir.

Le sabre « medium » d'Epitaph sembla vibrer et la voix d'Hanat retenti dans sa tête :

- "Plutôt un bon début, notre drogue va vite séduire tout les Sith!"

Effectivement Epitaph était satisfait, le marionnettiste venait de jeter ses premiers fils...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Master of Puppets   

Revenir en haut Aller en bas
 
Master of Puppets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [360] Big Master Clash Tournoi 128j Ven27 août - 21h30
» Mes mods sur autre chose que sur Master System ^^
» -Sky-Master-
» Ce que Master Chief aurait dû faire depuis le début...
» Database master system

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Nexus intrépides :: Les Nexu-nivoques :: Vos personnages-
Sauter vers: